Préparations de sucre au XVIème siècle

Fabrication_sucre_brut

Si tous les «festins de roi» comportaient un dernier service (le quatrième) appelés parfois «les fruits», se dénommera pour finir ; «les desserts» avec l’arrivée de plats plus élaborés et notamment la maîtrise progressive du sucre en décoration et en mélange, c’est-à-dire les confiseries et pâtisseries.

Suite ici : www.compagnons-boulangers-patissiers.com/410ansapres/archives/109

Envoyer un commentaire concernant : "Préparations de sucre au XVIème siècle"