Pain M.O.F.

Les Meilleurs Ouvriers de France Boulangers.

1933 Mr Bardin Léon de Lyon.
1979 Mr Burban Bernard de Ormesson-sur-Marne.
1979 Mr Danias Christian de Saint-Flour CBRFAD.
1979 Mr Espuno André de Nice.
1979 Mr Ganachaud Bernard de Paris.
1979 Mr Guibart André de Lens.
1979 Mr Guinard Jean-Yves de Châlons-sur-Marne.
1979 Mr Maintier Yves de Tours CBDD.
1979 Mr Marie Alain de Pont-Sainte-Marie.
1979 Mr Pebayle Jacques de Bordeaux CBDD.
1979 Mr Sauvestre Louis de Clermont-Ferrand.
1979 Mr Thibaud Charles de Givry.
1979 Mr Viard Jean-Marie de Nancy.
1982 Mr Barbier Daniel de Palaiseau.
1982 Mr Castagna Patrick de Livron.
1982 Mr Souilhat Jacques de Villeneuve-sur-Allier.
1982 Mr Ververt Bernard de Toul.
1986 Mr Biremont Gérald de Mer.
1986 Mr Blortz Alfred de Marlenheim.
1986 Mr Choquet Jean-Claude de Blain.
1986 Mr Dorffer Joseph de Bischwiller.
1986 Mr Larché Marcel de Biscarrosse CPDD.
1986 Mr Moreau Joël de Marolles-les-Braults.
1986 Mr Rolando Michel de Lyon.
1986 Mr Vabret Christian d’Aurillac.
1991 Mr Auzet Roger de Cavaillon.
1991 Mr Gautier Jean-Yves de Saint-Hilaire-du-Harcouët.
1991 Mr Geulin Dominique d’Etretat.
1991 Mr Mesnier Claude de Besançon.
1991 Mr Mondin Bernard de Semoy.
1994 Mr Clement Jean-Louis de Plaisir.
1994 Mr Deperiers Frank de Periers.
1994 Mr Ferrand Patrick de Chagny.
1994 Mr Mierger Jean-Louis de Jonzac.
1994 Mr Pimenta Amandio de Clermont-Ferrand.
1994 Mr Planchot Dominique des Herbiers.
1994 Mr Pons Bernard de Salies-du-Salat.
1994 Mr Viennet Jean-Luc de Villers-le-Lac CBRFAD.
1997 Mr Annonier Jacques du Morbihan.
1997 Mr Lalos Frédéric de Val-de-Marne.
1997 Mr Meunier Thierry de Paris CBRFAD.
1997 Mr Lionneton Jacques de la Drôme.
1997 Mr Moreau Patrick des Yvelines.
1997 Mr Beauhaire Jean-Luc de Haute-Garonne.
1997 Mr Nury Pierre de Clermont-Ferrand.
1997 Mr Paris Gaëtan de la Manche.
1997 Mr Simon Christophe des Landes.
2000 Mr Dany Thierry d’Ardèche.
2000 Mr Richard Ludovic du Morbihan.
2000 Mr Fayolle Jean-François de Haute-Loire.
2000 Mr Ferraton Eric de Haute-Loire.
2000 Mr Poch Henri du Morbihan.
2000 Mr Tepper Pascal du Nord.
2000 Mr Cressent Christophe du Bas-Rhin.
2000 Mr Dorffer Richard du Bas-Rhin.
2000 Mr Jundt Jean-Claude du Bas-Rhin.
2000 Mr Iltis Jean-Claude du Haut-Rhin.
2000 Mr Coste Rémy du Haut-Rhin.
2000 Mr De-Oliveira Carlos de Seine-et-Marne.
2000 Mr Ruan Richard des Deux-Sèvres.
2000 Mr Georgeon Stéphane des Vosges.
2004 Mr Bouabsa Anis des Landes.
2004 Mr Pozzoli François du Rhône UC.
2004 Mr Cormerais Bruno de Seine-et-Marne.
2004 Mr Portolan Boris du Tarn-et-Garonne.
2004 Mr Defives Joël du Tarn-et-Garonne UC.
2007 Mr Tabourel Yann du Calvados.
2007 Mr Chouet Yann d’Ile-et-Vilaine.
2007 Mr Marie Thomas de Seine-et-Marne.
2007 Mr Chevallereau Eric des Deux-Sèvres.
2011 Mr Sylvain Herviaux de Ploufragan.
2011 Mr Mickaël Chesnouard de Maine-et-Loire.
2011 Mr Nicolas Streiff de la Moselle.
2011 Mr Philippe Hermenier de Rouen.
2011 Mr Sébastien Chevalier de Vesoul.
2011 Mr Mickaël Morieux de Boulogne-Billancourt.
2015 Mr Olivier Magne de Rouen.
2015 Mr Thomas Planchot Les Herbiers.
2015 Mr Jérôme Schwalbach Forbach.
2015 Mr Joël Schwalbach Rohrbach.
2015 Mr Cyrille Van Der Stuyft Minoteries Guiard.

81 Meilleurs Ouvriers de France Boulangers à ce jour.

A l’origine de l’histoire des Meilleurs Ouvriers de France, se trouve un homme remarquable, Lucien Klotz (1876-1946), critique d’art et journaliste, qui fut le véritable promoteur de l’idée M.O.F.

Défenseur de la création sous toutes ses formes, celle·ci devant assurer à son auteur un droit certain sur ses découvertes ou sur ses oeuvres, cet homme enthousiaste et généreux mena au début du siècle, dans toute la presse et à travers une série de conférences, plusieurs campagnes qui aboutirent à plusieurs lois toujours en vigueur, parmi lesquel les la loi sur les Droits d’auteurs aux artistes, la loi sur la propriété scientifique, la loi sur la protection des modèles de couture, etc…
Sensible à la crise de l’apprentissage qui s’annonçait grave pour l’artisanat, l’industrie et les métiers d’art, Lucien Klotz élabora, dès 1913, l’idée d’une grande Exposition nationale du travail à laquelle pourraient prendre part sous réserve d’admission par un jury dûment désigné, tous les travailleurs désireux d’affronter le jugement des compétences et celui du grand public.

Quelques dates:
1924: La première exposition eu lieu à Paris en 1924, le Maître de Moro·Giafferi estima qu’elle contribuerait puissamment à la grandeur de la France et à l’éclat de Paris, elle fut un succès, une grande première, dont la presse se fit largement écho.
Une seconde exposition fut organisée trois ans plus tard, en 1927, selon le rythme triennal initialement prévu, cette périodicité étant parfois de quatre années, exception faite d’une longue interruption entre 1939 et 1949, pour d’évidentes raisons historiques.
Depuis 1924, vingt Exposition nationales du Travail ont été organisées: 1924, 1927, 1933, 1936, 1939, 1949, 1952,1955,1958, 1961, 1965, 1968, 1972, 1976, 1979, 1982, 1986, 1991, 1994, 1997, 2000, 2004, 2007 et 2011.
Depuis 1961, I’Exposition s’est installée soit à la Porte de Versailles, soit au Parc floral de Paris, puis elle fut délocalisée en Province, pour la première fois à Grenoble en 1991, puis à Angers en 1994 et lors du XXème concours, à Lille, en 1997. on peut y admirer un véritable florilège de chefs-d’oeuvre professionnels et artisanaux.
C’est en 1931 que fut créée par le graveur Lagrifloul, la médaille officielle, qui a été dès lors remise à tous les lauréats des Expositions, portant la mention:  » L’Enseignement Technique aux Meilleurs Ouvriers de France  »
En 1935, un arrêté du Ministère de I »éducation nationale officialisait le titre de  » Un des Meilleurs Ouvriers de France  » avec son diplôme d’état.
En 1919, fut créée une association réunissant les lauréats des Expositions: La société des Meilleurs Ouvriers de France, association très active qui, aux côtés du comité d’organisation, a contribué depuis 1929 à soutenir et à faire connaître les MOF.
En 2001, un décret du ministère de l’éducation classe le diplôme au niveau III de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation.


La cérémonie traditionnelle en l’honneur des Meilleurs Ouvriers de France et des Lauréats des Olympiades des Métiers qui s’est tenue au mois de novembre 2011, à la Sorbonne.

Le titre de Un des Meilleurs Ouvriers de France est décerné par catégorie de métiers dans un concours entre professionnels. La remise des médailles est effectuée à la Sorbonne à Paris lors d’une grande réunion suivie d’une cérémonie à l’Élysée en la présence du président de la République française, celui-ci est d’ailleurs de la confrérie par son titre MOF honoris causa.

Le candidat ainsi récompensé conserve son titre à vie, ce titre de prestige est autant reconnu par les professionnels que par le grand public.

Cette récompense du savoir-faire est unique au monde, dans cette épreuve spécifique, le candidat doit s’approcher de la perfection, une maîtrise complète de son travail. Maîtrise de la méthode choisie, de l’organisation, du geste, de la rapidité, du savoir-faire et du respect des règles du métier, qui sont contrôlés par le jury autant que le résultat.

Ce concours demande des mois, voire des années de préparation. Les gestes techniques, l’innovation, le respect des traditions sont travaillés longuement pour atteindre le niveau d’excellence, d’efficacité, de vitesse exigée.

Pour le concours 2018 « Un des Meilleurs Ouvriers de France », la date butoir d’inscription est finalement repoussée jusqu’au 31 mai 2017. « Tentez l’expérience, trouvez l’excellence »

www.meilleursouvriersdefrance.org

Laurent Bonneau, Normand la Fidélité, CBRFAD.


Commentaires concernant : "Pain M.O.F." (1)

  1. pierre jourdan a écrit:

    Un petit clin d’oeil,c’est mon grand père maternel PAUL PIGNAT MOF verrerie scientifique qui créa la section MOF du Rhone à Lyon en 1948 et maintenant au siège, une salle porte son nom.
    Bien Fraternellement.
    Lyonnais Le Fier Courageux
    CPRFAD

Envoyer un commentaire concernant : "Pain M.O.F."