Joseph Baudry, Vendéen Cœur Zélé.

Nous connaissons à ce jour très peu de choses sur le parcours du Compagnon boulanger du Devoir, Joseph BAUDRY, Vendéen Coeur Zélé, mais ce qui nous encourage a publier un article à son sujet, est la présence de l’ensemble de ses attibuts compagnonniques, ainsi que  sa « marque secrète » ,  son levé d’acquit et sa photographie-portrait*, dans une vitrine du  Musée Vendéen de Fontenay-le-Comte.

*(ainsi que le règlement des C.B.D.D. de cette commune).

Portait de Vendéen Cœur Zélé, nous observons que la canne qui n’a plus de cordon, est d’un diametre tres important,
rappelent les cannes de rouleur, voir meme de combat, elle est par compte de courte dimension, (réglement à voir)

Flot de couleurs de Vendéen Coeur Zélé, nous observons a droite,
la boite en fer blanc servant à rouler les couleurs sur elle même et les transporter.

Pomme de canne de Vendéen Coeur Zélé, sont graphisme est assez simple,
et seul le nom de compagnon est inscrit, absence de date et ville de réception.

La Marque secrète de Vendéen Coeur Zélé, les trois cachets nous renseignent sur les villes visitées,
Tours, ville de réception, Blois, et Orléans.

Détail de la Marque secrète de Vendéen Cœur Zélé, signée par DEMERGUE, Angoumois la Franchise,  Premier en ville; Jean ROLLET, Bourguignon la Douceur,  Second en ville; Louis Francois LESOURD, Tourangeau la Gloire du Devoir, Rouleur; Secrétaire,  Nantais Laurier d’Amour,  à Tours Assomption 1875.

Levé d’acquit de Vendéen Cœur Zélé, nous retrouvons logiquement les mêmes signatures que sur la marque secrète.

Nous pouvons y observer une certaine particularité, c’est le nom de « surveillant » en effet la majorité des levés d’acquits indiquent une position au sein du fournil, tel que brigadier, fournier, ou encore pétrisseur. Dans ce cas, ce « surveillant » qui n est pas un terme professionnel, peu faire penser à une responsabilité particulière lors des rites de réceptions ou encore lors des Assemblées de CBDD, ce nom étant emprunté sans aucun doute possible à la Franc-maconnerie. De nos jours, cette position est totalement inconnue.

L’ensemble des photographies a été pris par Eric Lerouge, Ile de France la Tolérance, C.D.D.P., avec l’accord du Conservateur du Musée Vendéen.

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, C.P.R.F.A.D.

Commentaires concernant : "Joseph Baudry, Vendéen Cœur Zélé." (5)

  1. Fourthon Eric, bordelais Noble coeur a écrit:

    Encore un super article!
    Pourions-nous avoir des informations quand a l’usage des Cannes courtes chez les c.boulangers?

    Merci, beau travail!

    BNC
    CTDDD

    • Laurent Bourcier a écrit:

      TCF Bordelais Noble Coeur
      Je viens par ces quelques lignes répondre à ta question.
      Les Compagnons boulangers du Devoir porte des cannes de courte dimension à partir du 9 decembre 1860, jour de leur reconnaissance par les Compagnons Tondeurs de draps, Cordonniers-bottiers, et Blanchers- chamoiseurs.

      Voici un article de la constitution octroyée par les corps ayant reconnu les CBDD :

      Article 9
      « Les compagnons Boulangers du Devoir porterons a l’avenir une canne de jonc et la pomme blanche en ivoire, yeux en ivoire, et un cordon de soie, la canne ayant un metre de longueur, embout compris, à partir du jour de reconnaissance pour tous Compagnons sans distinction. »

      Bien sur cela concerne que les Compagnons reçus après cette date, les compagnons reçus anterieurement ne changeant pas de canne.
      Mais, ce sujet mérite un developpement plus important, car il y a matière pour, je vais donc me mettre au travail et préparer un petit article à ce sujet qui paraîtra prochainement dans le CREBESC ! 🙂
      Et chez les Compagnons Doleurs, y a t’il trace de cette pratique dans vos règlements de la seconde motié du 19 eme siecle ?

      Fr. à toi,
      Picard la fidelite

      • Fourthon Eric, bordelais Noble coeur a écrit:

        TCF merci pour cette réponse,

        Je n’ai pour le moment rien retrouver de la sorte chez les Doleurs pour la seconde moitié 19eme.
        Nous avons plusieurs représentations du début 19eme montrant des cannes longues avec pommes rondes. Toutes les cannes anciennes que nous avons, la plus vieille datant de 1815 jusqu’aux premières cannes de Tonneliers-Doleurs (1890) sont longues…
        Mais notre passé semble encore trouble, il y a encore matière a découvertes!

        Fr.

        BNC

  2. Laurent Bourcier a écrit:

    Mon « vieux » Frere en Compagnonnage, Jean Philippon, Bordelais la constance, Compagnon cuisinier des Devoirs Unis nous apporte aujourd’hui ces informations supplementaires au sujet du Compagnon Baudry:

    Vendeen coeur zele adhere a la societe des Anciens Compagnons Réunis de la ville de Luçon entre 1885 et 1898. Cette societe est dissoute a la creation de l’Union Compagnnique de Fontenay le Comte, a laquelle Vendeen coeur zele adhere. Il en est le vice-president et l’un des quatre derniers compagnons en regle en son sein, cela jusqu’en 1901, date de la dissolution de cette societe pour manque d’effectif.
    Vendeen coeur zele etait domicilie a Cuzon.

    Bordelais la constance, trois fois merci!
    PLFCPRFAD

  3. Laurent Bourcier a écrit:

    Chers lecteurs,
    Je viens ici apporter un petit rectificatif qu’un fidèle et attentionné lecteur nous a fait parvenir.
    Les prénoms complets de ce compagnon sont Joseph Baptiste. Il est né le 12 janvier 1853 à Saint-Vincent-sur-Graon (Vendée)
    Merci à tous et en particulier à ce lecteur.
    Picard la fidélité.

Envoyer un commentaire concernant : "Joseph Baudry, Vendéen Cœur Zélé."