Jean-Baptiste Doussineau


Sans-titre1

Jean-Baptiste Doussineau et « son tour de France » à dromadaire (1910)


Voici un « tour de France » original en carte postale, celui de Jean-Baptiste Doussineau, qui amputé des deux jambes suite à un accident ferroviaire de la Compagnie de l’Ouest, « monte à Paris » :

« JB Doussineau, ex.boulanger victime de la Compagnie de l’Ouest, sans indemnité et sans secours de l’Assistance Publique, a fait le voyage de Marseille à Paris à dos de dromadaire.. »

Sans titre32

« Sa petite famille et son château roulant »

Sans titre33

« En Algérie, a la recherche du dromadaire »

Sans titre34

« Doussineau a l’ombre d’un lierre en Algérie »

Sans titre35

Sans titre36

« Doussineau sur son parcours de Marseille a Paris »

Sans titre37

Journal « Le Matin »  -2 janvier  1910, et  26 avril 1910.

Sans titre38

A Paris, avec un orgue de barbarie.

Sans titre39

« Doussineau haranguant la foule » à Bezons (95), place de la République.

Sans titre40

« Le départ de la vente de ses cartes postales» à Bezons (95) place de la République

Sans titre41

« En cours de route » à Bezons (95) place de la République.

Sans titre42

Sans titre43

« Souvenir de la Mi-Carême » (Paris 3 mars 1910)

Sans titre44

Paris, Doussineau entouré de sa famille, et de Ali Ben Amar  lors de la Mi-Carême 3  mars  1910.

Sans titre45

Journal « Le Matin »  (26 avril 1910)

Sans titre46

« Souvenir de Notre-Dame de Chartres »

Sans titre47

« Souvenir de la Cathédrale de Chartres-Entrée du cote gauche »

Sans titre48

« Souvenir du Havre-Gare Maritime »

Sans titre49

« Souvenir du Havre- Le nouveau Sémaphore »

Sans titre50

« Souvenir du Havre-La Plage et l’Hôtel Frascati »

Sans titre51

« Souvenir de Dieppe- Eglise Saint-Jacques »

Sans titre52

« Souvenir de Dieppe-Campement du Globe-Trotter »

Nous observons que sur les photographies prises en Normandie le cornac Ali Ben Amar a disparu.

Sans titre53

« Souvenir des Grands Moulins de Corbeil » (91)

Les légendes des photos varies, des fois, voyage de Marseille à Paris, d’autres fois de Vichy à Paris.

Certaines aussi sont nommés « en Algérie à la recherche du chameau » alors que les mêmes photographies sont également nommés « sur le parcours » (de Marseille -ou Vichy- a Paris).

Notre ami Doussineau était réellement remplit d’imagination pour mettre des légendes de sa propre inspiration, une photographie « en Algerie »  étant plus « vendeur » qu’une carte metropolitaine.

Est-il réellement partie de Marseille, ou alors de Vichy, nous l’ignorons… Il semblerais qu’il y ai eut aussi deux dromadaires différents d’utilisés…

La fin du périple semble se situé à l’Hôpital de l’Hôtel Dieu (salle Saint-Come), ou le  29 janvier 1911, Jean Baptiste Dussineau subi l’opération de la laparotomie (la laparotomie, est un acte chirurgical consistant en l’ouverture de l’abdomen par une incision laissant le passage direct à d’autres actes chirurgicaux sur les organes abdominaux et pelviens. La laparotomie est une voie d’abord chirurgicale. Différentes incisions sont possibles. La plus courante est une ouverture allant du pubis au bord inférieur du sternum).

Nous n’en savons pas plus sur ce boulanger ayant fait « son tour de France » à dos de dromadaire.

Une recherche minutieuses dans les presses locales (Dieppe, Le Havre, Chartres, Bezons) pourrait surement nous en dire encore plus sur ce cher boulanger.

Cet article démontre en tout cas et  sans aucun doute, que le malheur de ce boulanger ne vient pas d’un scandale financier lie à la Compagnie de transport ferroviaire de l’ouest, comme il est propagé, copié et recopié par plusieurs blogs et sites internet.

Ce qui démontre une fois de plus la nécessite constante, lors d’affirmations historiques, de vérifier ses sources. Internet n’est pas parole d’évangile…

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, C.P.R.F.A.D.

Commentaires concernant : "Jean-Baptiste Doussineau" (4)

  1. doussineau a écrit:

    d’après mes grands tantes qui étaient des nièces de JB DOUSSINEAU il a été chercher son chameau en Algérie.Le cornac s’étant enfui avec la caisse il a continué seul son périple.Il vécu à PANTIN 93 ;peut-être aurez vous d’autres renseignements auprès de la mairie. cdt .D.DOUSSINEAU

  2. Laurent Bourcier a écrit:

    Monsieur Doussineau bonjour
    Grand MERCI pour ces precieuses informations!
    Cdt
    Laurent Bourcier, Picard la fidelite

  3. Jean-françois JANIN a écrit:

    merci pour ce bel article qui m’a éclairé sur le sujet

  4. coursault agnes a écrit:

    Bonjour,
    très intéressée par cet article

    je me souviens avoir vu une carte de M. Doussineau qui posait à dos de chameau devant la mairie de Sainte-Adresse (76)…Impossible de retrouver cette carte…

Envoyer un commentaire concernant : "Jean-Baptiste Doussineau"