Chocolaterie confiserie Antoine , Bruxelles.

Fondée en 1850 au n°48 de la rue Keyenveld (voir ce numéro).
Une porte cochère dans la façade originelle menait à l’atelier en arrière-cour. En intérieur d’îlot, celui-ci s’est agrandi tant et plus qu’il occupait en 1866 la totalité des parcelles du n°37 au n°43 rue du Prince Royal et, qu’à cette date, une deuxième entrée se faisait par le n°41 de cette rue.


Maison du directeur de la Confiserie – Chocolaterie Thierry Antoine, par P.F. Vandenbroeck (détruite), ACI/Urb.257-40 (1893).

Toujours rue du Prince Royal, mais de l’autre côté, une nouvelle maison du directeur, démolie depuis, voit le jour en 1893 sur les plans de l’architecte P.F. Vandenbroeck. Quelques années plus tard, en 1903, la fabrique de pianos est intégrée dans la société. En 1904, la totalité du complexe est rénové, notamment par la démolition et le remplacement des ailes anciennes de la fabrique de pianos et par l’accès direct à l’ancienne fabrique de pianos via un passage au n°37 de la rue du Prince Royal. Jusqu’à la cessation de la chocolaterie vers 1950, de nombreuses rénovations furent entreprises.

Commentaires concernant : "Chocolaterie confiserie Antoine , Bruxelles." (1)

  1. Marc DEWALQUE a écrit:

    Bigre ! quelle « main d’oeuvre »;
    « Main d’oeuvre », un mot à reprendre et à méditer.

Envoyer un commentaire concernant : "Chocolaterie confiserie Antoine , Bruxelles."