SOCIÉTÉ DES COMPAGNONS BOULANGERS, PÂTISSIERS RESTÉS FIDÈLES AU DEVOIR

Jean Philippon et Laurent Bourcier

Sans titre20

Retrouvailles de 2 Frères en Compagnonnage.

C’est le 28 mai, lors d’un stage de perfectionnement  de chefs de cuisine de  l’entreprise Wolkonsky (Russie-Ukraine)  à l’Institut Paul Bocuse à Lyon, que le Compagnon pâtissier resté fidèle au Devoir,  Laurent BOURCIER, Picard la Fidélité, accompagnateur/traducteur d’un jour, a eu avec joie et émotion, le plaisir de retrouver son « vieux Frère » en Compagnonnage, le Compagnon cuisinier des Devoirs Unis, Jean PHILIPPON, Bordelais la Constance, professeur de cuisine à l’Institut Paul Bocuse.

Sans titre21

Nadejda, chef de cuisine, Wolkonsky-Kiev, en pleine préparation a l’Institut Paul Bocuse.

Passionnés tous les deux de l’histoire de nos compagnonnages, la journée de formation se termina par une table fraternelle au  restaurant « Espace Carnot« * tenu par un « ancien » de chez Bocuse (chef de Paul Bocuse durant 40 années !), le Compagnon cuisiniers des Devoirs Unis, Roger JALOUX, Lyonnais la Bonne Volonté, Meilleur ouvrier de France Cuisinier 1976. Le diner fut à la hauteur du renom!

Sans titre22

Roger JALOUX, (Cliche « Le Progrès »)

La seconde journée, les chefs venues de l’est visitaient différentes entreprises Lyonnaises et ont été plus particulièrement bien accueilli par les Compagnons pâtissiers restes fidèles au Devoir, José DIAS RIBEIRO, Ile de France Coeur Fidèle, installé cours Emile Zola, et Xavier MOUGIN, Franc-Comtois le Bon Coeur et son épouse, installés à Caluire, Boulevard de Strasbourg.

Franc-Comtois le Bon Coeur et son épouse eurent la gentillesse de partager leur repas, auquel est venu se joindre le Compagnon pâtissier reste fidèle au Devoir, Jean-Pierre DENYS, Lyonnais la Patience.  Ce repas fut l’occasion inespéré pour les chefs étrangers de découvrir les valeurs gustatives d’un formidable pâté en croute réalisé par des mains de maitre, celles de Franc-comtois le Bon Coeur!

A sept heure le lendemain matin, Picard la Fidélité et Bordelais la Constance, rendirent avec joie, visite au Compagnon pâtissier des Devoirs unis, Gabriel PAILLASSON, Forezien l’Intrépide. C’est autour d’un bon café bien chaud, préparé par l »Ancien » en personne que de nombreuses pensées sur l’avenir de nos Compagnonnages, que nous espérons tous fraternel, furent échangées, et cela dans la bonne humeur, accompagné du respect et de la franchise, ces deux vertus étant les deux colonnes qui soutiennent le fronton de la fraternité.

Bravo à tous ces Compagnons Lyonnais des Devoirs Unis et Restes fidèles au Devoir qui n’ont pas besoin de recevoir de leçons de Fraternité!

Envoyer ci-dessous votre question :

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Menu