LES COMPAGNONS BOULANGERS, PÂTISSIERS RESTÉS FIDÈLES AU DEVOIR

Notre compagnonnage


Notre compagnonnage, composé de compagnons boulangers et de compagnons pâtissiers est né le jour de la Saint-Honoré 2011, date hautement symbolique :
Saint Honoré est en effet le saint protecteur des boulangers, et 2011 est l'année du bicentenaire de la fondation à Blois de la première Cayenne des compagnons boulangers sur le Tour de France  (1811).

Ce jour là, notre « renaissance compagnonnique » a été officialisée par la « confirmation de reconnaissance - 1860 » de la Société des compagnons cordonniers-bottiers, selliers, tapissier et maroquiniers du Devoir, dite « Famille du cuir ».

Notre fédération regroupe sept associations de compagnons boulangers et de compagnons pâtissiers restés fidèles au Devoir constituées en France et à l'étranger, soucieuses de la conservation et de la pérennité des rites et coutumes compagnonniques, piliers de notre compagnonnage.



Pour pérenniser ce patrimoine inestimable, la transmission d'un savoir-être et d'un savoir-faire d'hommes de métiers, le compagnonnage des boulangers et des pâtissiers restés fidèles au Devoir organise de façon régulière des activités compagnonniques et sociales dont le but est l'élévation morale et culturelle de ses membres.

C'est dans un pur esprit de partage que notre compagnonnage évolue au fil du temps.

Il œuvre pour le bien et la prospérité des futures générations de compagnons boulangers et de compagnons pâtissiers voyageant la France.

L'UNESCO a inscrit le compagnonnage, le réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier au patrimoine culturel immatériel de l'humanité en 2010.